De mère au foyer à entrepreneuse du Web : le déclic ?

Chaque entrepreneur a sa petite histoire : ses débuts, son brin de chemin pour être là où il est aujourd’hui. Je tenais à partager un peu avec vous mes débuts dans l’entrepreneuriat du web.

J’étais femme au foyer pendant la grande majorité de ma vie. À l’aube de mes 40 ans, je me suis mise en quête d’un métier en accord avec mes valeurs : empowerment au féminin, liberté, etc. Dans cette quête, je me suis tournée naturellement vers les métiers du web. Et c’est au cours d’un webinaire que j’ai découvert le Closing. Je me suis alors dit : “C’est ça que je veux faire !”

Alors, ce webinaire ne traitait pas seulement du closing, non. Il y avait du webmaster, du marketing de réseau… Plein d’autres métiers qui ne me parlaient pas plus que ça. J’étais tout de suite en mode : “Closing ! Closing ! Closing ! C’est ça mon truc”

Mon déclic pour être si sûre selon vous ?

  • J’avais déjà toutes les compétences du métier ?
  • Cela correspondait à mes études ?
  • C’était mon rêve de jeunesse ?(Roulement de tambour)La réponse : “Je suis tout le temps au téléphone !
    Eh oui, c’est LE déclic qui m’a permis de passer à l’action.
    Cela peut sembler n’être qu’n détail lorsque nous faisons la liste des pour et des contre pour choisir un métier. Mais chaque détail compte pour ne pas se tromper de voie. Concentrez-vous sur chaque aspect de votre personnalité, chacune de vos habitudes pour les transformer en “qualifications”En creusant un peu : en étant à l’aise au téléphone, je dispose d’un sens de relationnel “si bon” que j’ai closé pour plus de 6 millions d’euros et aujourd’hui, j’accompagne plus de 1.500 femmes à en faire de même.Voilà donc comment j’ai eu le déclic pour passer de mère de famille à entrepreneuse du web.