Les Capsules

Lundi 23-08-2021

« Le problème des personnes sincères c’est qu’elles croient que les autres le sont aussi »

Si l’auteur m’est inconnu, le contenu me parle drôlement.

Mais, pas en l’appliquant du côté en me disant, « bon ben je vais plus trop être sincère pour ne pas être déçue ou blessée ».

Je ne changerai pas ma ligne de conduite. Quand j’aime, c’est à 2000 %    « vers l’infini et au-delà, plus gros que la lune et les étoiles », comme je le disais à mes enfants quand ils étaient petits.

Mais, comme toi peut-être, j’ai appris à mes dépens, que tu ne peux pas espérer une réciprocité dans tout.

Tu ne peux pas espérer d’autrui l’équivalent de ce que tu lui donnes.

Espérer, attendre, c’est être déçu, forcément.

Tu sais pourquoi ?

Parce que ta vision n’est pas la sienne.

Ton vécu n’est pas le sien.

Tes valeurs ne sont pas les siennes.

Ami, conjoint, proche, connaissance, relation professionnelle, membre de ta famille, nous ne sommes pas tous faits du même bois.

Nous sommes différents, cela peut paraître évident, et pourtant, combien de fois attends-tu des autres qu’ils réagissent comme tu l’aurais fait à leur place ?

Combien de fois dis-tu « je ne comprends pas, moi à sa place j’aurais fait… ».

Et tu es triste.

Tu as l’impression de ne pas être aimée, valorisée, considérée.

Chacun d’entre nous a ses défauts, ses qualités, sa jauge de générosité, ses bons et mauvais côtés, ses rêves, ses attentes, ses problèmes, ses blocages, ses peurs, son plafond de verre, ses croyances limitantes, son passé et son éducation.

D’où cette incompréhension toxique.

Réfléchis à la dernière fois que tu t’es sentie trahie, rejetée, ou pas appréciée à ta juste valeur parce que tu as donné, tu t’es investie à fond à tes yeux, et que l’autre n’a pas reconnu, agit ou réagit comme tu l’attendais.

Réfléchis à la lueur de ce que l’on se dit toi et moi maintenant.

Maintenant, retourne à ce moment où tu t’es sentie blessée. Où tu as évalué ta normalité à travers ton prisme, ta perception.

Demande-toi si cette personne s’est sentie écoutée, aimée, appréciée.

Demande-toi ce qu’elle traversait, ce qu’elle a vécu, ce qui la tourmentait.

Si ça se trouve, tu l’as noyé sous tes états d’âme à deux balles alors qu’à ce moment-là elle faisait face à des épreuves.

Ça c’est ce que l’autre pensait peut-être au moment où toi tu te sentais en proie à l’injustice.

Loin de moi l’idée de te jeter la pierre !

Je suis la première à avoir vécu ces émotions !

J’ai agi en toute sincérité et entièrement, et je n’ai pas obtenu la réaction que j’attendais.

Je me suis sentie humiliée, rejetée, trahie, blessée.

Je me suis dit « plus jamais je ne donne à quelqu’un qui ne le mérite pas. Je ne m’investirai plus comme ça avec personne ! ».

Pourtant, non !

Je resterai sincère et authentique.

Entière et généreuse.

Tu sais pourquoi ?

Car, la dernière fois que cela m’est arrivé, je me suis donné une ligne de conduite.

« L’avis des autres n’est que la vie des autres. 

Il est mille fois moins important de perdre que de se perdre. »

Alors, je reste fidèle à moi-même, à mes valeurs.

C’est la plus belle preuve d’amour que l’on peut se faire à soi-même.

Sans attendre d’ailleurs l’amour ou l’approbation des autres.

Et toi alors, t’es-tu déjà sentie blessée par tes propres attentes ?

Lionessement.

Vous pouvez aussi aimer...